Treize Mai

Les Blessures de la Mémoire…
Ou le maudit mois de mai

Après Antoine Di Cintio
Je vais vous parler de Daniel Bellon : Mais qui se souvient encore de lui ?
Personne assurément !
Et pourtant…

Ou alors ceux qui savent ne sont plus là
Ou bien alors je les ai perdus de vue…

Et bien, figurez-vous qu’il s’est quand même résolu à tenir sa promesse Alors que, même les vivants, eux parfois, ne les tiennent même pas !

Trente ans déjà
Et toujours là malgré tout…
Dans ma mémoire en tous les cas
S’il ne l’est plus dans la vôtre.

Nous sommes le treize mai
Et aujourd’hui, en principe
Nous devrions fêter son anniversaire
Normalement je veux dire…
Ce même anniversaire dont il n’a pas voulu
Il y a trente ans, justement
Lui aussi

C’est à croire que le gaz est un effet de mode…

Insolence ? Certes…
Mais c’est lorsque j’ai compris
Qu’il fallait parler avec humour
Et tourner à la dérision les choses
Ou bien les situations les plus terribles
Que je me suis sauvée de tout
En définitive

De tout ? Enfin, presque…

Oui, enfin de tout
Sauf de moi…

Laissez un avis

requis