Un Mois DéjàUn mois déjà que tu es parti et avec le recul, je me dis que le Temps est bel et bien, en effet, notre pire ennemi !
Nous sommes le 24 de ce mois de février et normalement, j’aurais dû déjà t’appeler pour te dire :

<< Tony, j’ai reçu ma paye. Alors à ce soir…>>.

Et cette fois-ci, en plus j’aurais rajouté :

<< J’ai quelque chose à t’annoncer et je veux le fêter avec toi ! Je vais enfin partir pour le Caire mon petit Tony pour retrouver Elyan ! Depuis le temps…>>.

Je ne pourrais pas t’envoyer de photos, ni de vidéos sur Facebook en mode privé, je ne pourrais pas t’envoyer non plus une carte postale, ni te ramener quelques souvenirs de ce voyage dont je t’ai tant parlé mais je te rapporterai quand même de ce sable qu’on dit sacré et dont avaient toujours sur eux les pharaons et que je mettrai dans une petite boîte comme on les fait à la main là-bas que je déposerai devant ta sépulture.

Il ne te servira plus à grand-chose maintenant mais aux dires de toutes les légendes que j’ai pu te raconter et dont certaines ont été vérifiées, tu aspirais tellement par curiosité à en avoir un peu, juste un peu de ce sable si précieux pour pouvoir le toucher et formuler ton vœu, que je tiendrais ma promesse et n’en ramènerai rien que pour toi !

Je vais faire mon passeport la semaine prochaine et avant la fin du Printemps : Direction Le Caire et la Vallée des Rois où je t’embarque avec moi par la pensée et dans mon cœur.

J’écrirai pour toi à mon retour car, jusqu’à présent, je n’ai pas pu…

Dors bien petit ange. Je t’embrasse.

(Dédié à Tony)

Laissez un avis

requis