Novembre

Novembre
C’est là que tout s’achève
Et où tout recommence…
C’est là qu’en substance
Et dans la profondeur
De nos cœurs usés
Brisés ou éprouvés
Par tant de trahisons
D’indifférence
Ou d’infidélités

 

La Mémoires des oubliés
Nous rappelle
Qui nous sommes
Et revient d’entre les Morts
Réclamer son dû
Et ainsi rendre honneur
À ceux qui se sont tus…

Novembre
C’est là que le Temps
Pose ses valises
Pour valser à sa guise
Entre deux pas de danse
Et à l’insu de tous ceux
Qui ont pu croire ainsi
Que de fait même l’orchestre
Leur en était acquis
C’est là que le Temps
De sa plume assassine
A nouveau
Ecrit sa partition
Venant alors battre la mesure
Et en changer le rythme
En accorder les sons
Invisiblement
Et tout en douceur
Faisant outre
La fortune des gueux
Redéfinir lentement
Toutes les règles du jeu.

Novembre
C’est là aussi que les âmes
Se fondent et se confondent
S’aiment encore
A nouveau
Se pardonnent ou pas
Dans tous les cas s’éprouvent
Des mains se serrent
Ou se retrouvent
D’autres se délassent
Pour s’abandonner
Définitivement peut-être
Ou changer de chemin
Tout simplement
Pour vivre leur destin
Mais c’est en Novembre
Au bout du compte
Et en définitive
Que chacune d’entre elles
Reconnaitra les siens…

GIF par Martin Onassis

Laissez un avis

requis